Elle m'aura pris du temps cette robe avec ses nombreux volants froncés que j'ai cousus en les plissant, en quelque sorte, au fur et à mesure : piquer l'aiguille, dans la dentelle ou dans le ruban de soie, la ressortir, tirer pour former la fronce puis la fixer avec un point arrière en prenant le tissu. Tous les volants ont été posés de cette façon aussi bien sur la robe que sur la sur-jupe.

Ce fut long mais le résultat me plaît, même si j'aurais dû, dans le dos, baisser le volant de dentelle d'environ un centimètre pour que le troisième volant de ruban arrive à hauteur du bas de l'ourlet comme sur la gravure. C'est réussi sur le devant par contre donc je me suis trompée dans mes calculs pour le dos. Tant pis pour la demoiselle qui devra faire avec !

Voici donc le résultat de près de quatre mois de travail. Pas trop acharné au moment de la canicule il est vrai.

D'abord le bas de cette robe, sous tous les angles bien sûr

IMG_4182_redimensionner

IMG_4183_redimensionner

IMG_4184_redimensionner

IMG_4185_redimensionner

IMG_4189_redimensionner

 

Puis la demoiselle dans toute sa hauteur et sous tous les angles évidemment

IMG_4174_redimensionner

 

IMG_4176_redimensionner

 

IMG_4179_redimensionner

IMG_4180_redimensionner

IMG_4181_redimensionner

IMG_4187_redimensionner

IMG_4193_redimensionner

 

Pour les chaussures, la suite logique, cela ira beaucoup plus vite puisque je ne les fais plus. Je vais me contenter de décorer une paire en satin trouvée sur le site de Marcia.