J'ai montré, il y a déjà quelques mois, la toile du projet de la robe de la mariée 1871. Cela donnait simplement une petite idée de ce que j'allais devoir faire.

La robe en satin de soie en elle-même, sans la sur-jupe, est faite mais, malheureusement, j'ai omis de faire des photos. Je me demande bien pourquoi. Il faudra que j'y pense lorsqu'il fera moins chaud et que les volets pourront rester ouverts toute la journée, ce qui n'est pas le cas pour le moment à cause de la canicule qui nous touche dans la vallée du Rhône, comme elle touche le nord de la France et l'Ile de France. Pas facile de coudre dans ces conditions-là. On a les mains moites et cela ternit terriblement la soie blanche.

Néanmoins, grâce à deux ventilateurs, j'ai repris mon ouvrage et j'ai commencé par cette fameuse sur-jupe. Elle est terminée et cela va me permettre de continuer la robe elle-même.

Voici donc la sur-jupe et sur ces photos, en plus, on voit le haut de la robe. J'ai fait ces photos très tôt hier matin, au lever du jour, lorsque je peux enfin ouvrir les volets pour une heure ou deux, pas plus, c'est-à-dire entre 6 heures et 7 heures 30 environ. Ensuite il faut replonger dans le noir pour éviter que la chaleur ne rentre dans l'appartement.

Pour qui n'en serait pas convaincu, quelques ampoules électriques dégagent nettement moins de chaleur que les rayons du soleil tapant sur les vitres.

 

IMG_4164_redimensionner

IMG_4165_redimensionner

IMG_4166_redimensionner

IMG_4167_redimensionner

IMG_4168_redimensionner

 

C'est en suivant la forme du bas de cette sur-jupe que je vais pouvoir poser les trois rangées de volants dans le bas de la robe car, sur la gravure, ces trois rangées épousent la forme de la sur-jupe. Il est donc évident que c'est par elle que je devais commencer.

Le volant de la sur-jupe est réalisé dans un ruban de soie de 20 mm de large. Ruban de chez Mokuba à Paris, bien sûr.

Sur certaines photos, quelques épingles apparaissent. Elles m'ont permis de passer un fil de soie suivant exactement la forme du bas de la sur-jupe. Je pourrai ainsi poser les trois rangées de volants en respectant le tracé marqué par le fil.

Et maintenant il me reste des heures et des heures de travail pour poser ces trois volants quand je pense au temps qu'il m'a fallu pour froncer la dentelle et le ruban de soie dans le bas de la sur-jupe.