Ainsi que je l'avais prévu, surfiler 2m50 de broderie anglaise a été long. Ensuite, pour passer les fils de fronces et faciliter la pose, j'ai divisé en huit parties égales aussi bien le bas du jupon que la broderie anglaise. Quand je dis faciliter la pose, c'est principalement pour avoir une répartition des fronces aussi régulière que possible.

Une fois le volant froncé et cousu au bas du jupon, j'ai caché les fronces sous un entre-deux en broderie anglaise, lui aussi, dans lequel j'ai, ensuite, passé un ruban.

Et voilà le résultat.

IMG_3690_redimensionner

IMG_3691_redimensionner

IMG_3693_redimensionner

Maintenant les grosses difficultés se profilent à l'horizon !!! Je vais devoir faire le patron de la robe qui, comme de bien entendu, est froncée à la taille. Je risque de devoir faire un certain nombre, voire un nombre certain, de toiles. Mais comme on n'a rien sans rien, il faudra bien en passer par là.