La demoiselle m'avait demandé de ne pas la laisser attendre trop longtemps les fesses à l'air. C'est chose faite, elle a sa culotte. Encore que les culottes fendues, bien utiles il est vrai à l'époque des crinolines, jupons nombreux et longues et larges robes, bref un atirail volumineux, laissent passer les courants d'air !!!!

Et cette culotte est largement fendue, il faut bien le dire.

IMG_3627_redimensionner

IMG_3628_redimensionner

IMG_3629_redimensionner

IMG_3630_redimensionner

IMG_3631_redimensionner

IMG_3632_redimensionner

IMG_3633_redimensionner

IMG_3634_redimensionner

IMG_3635_redimensionner

L'opération suivante sera plus longue et plus difficile puisque je vais devoir lui faire sa crinoline... même si j'ai beaucoup cogité pour trouver la meilleure façon de monter cette culotte.

Je pense qu'il me faudra plus de quarante-huit heures pour la lui réaliser, temps qu'il m'aura fallu pour faire le patron de la culotte, couper le tissu, coudre et surfiler les différents morceaux. Le patron de cette culotte a été fait dimanche matin, coupe et début de couture hier lundi, montage puis dernier coup de fer à repasser aujourd'hui.